Arrêt sur les chiffres de Laurence Parisot

Sur ce blog, j’ai pris l’habitude de m’arrêter sur les mots, une fois n’est pas coutume, ce sont bien des chiffres que j’aimerais commenter ce soir. Une étude sur les 135 plus grandes entreprises du pays est sortie aujourd’hui, les salaires des grands patrons sont en hausse de 40%, France 2, soucieux d’en savoir plus, a cru bon d’inviter Laurence Parisot (présidente du Mouvement des Entreprises DE France) au JT de 20H. Si vous ne l’avez pas vue, la démonstration de Laurence Parisot est inattaquable.

On nous explique dans un reportage que pour faire une hausse de 40% en fait, les salaires de bases des grands patrons ont augmenté de 12%, leur « bonus » de 30% et les stock options de 48%. Voilà le commentaire de Laurence Parisot. La hausse de 40% est surtout liée au stock options qui ne sont pas de l’argent réel mais du virtuel, ce sont des actions. Or le cours de la bourse – entre le moment où a été réalisée l’étude a baissé de 20% – donc du coup, on doit dire que l’augmentation de leur salaire n’est que de 20%. CQFD! David Pujadas se contente de répondre un « mmmm » approbatif.
C’est quand même aberrant que le journaliste ne lui dise pas, « mais votre calcul est idiot madame Parisot ». La bourse ne touche que la partie stock option de la rémunération, nous sommes d’accord, il reste donc toujours les 12% de hausse du salaire et les 30% d’augmentation du bonus. Et pourtant Laurence Parisot nous fait ce calcul simple 40% d’augmentation de salaire – 20% de baisse de la bourse = 20% de hausse des salaires… brillant!
Des dizaines de personnes ont dû être effondrées devant un calcul si grossier, mais David Pujadas, lui n’a rien trouvé de mieux à dire que « Mmmmm ». Non vraiment cette interview nous a aidé à avoir , comme le dit Mme Parisot, une « vision fiable et objective de cette situation », Merci France 2.

3 commentaires pour Arrêt sur les chiffres de Laurence Parisot

  1. Zorro De Conduite dit :

    Effectivment, j’ai vu l’intervention de Parisot sur France 2. Il fallait la voir commencer l’interview et nous affirmer qu’il est normal, « archi-normal », que les grands patrons des grandes entreprises soient bien payés afin d’éviter de perdre ces « talents ».

    Alors Bouton, un talent à ne pas perdre? ^_^

  2. Greg dit :

    Ce qui est drôle c’est le temps qu’elle a mis à trouver le mot pour qualifier les autres employés. Finalement elle nous dit: « On compare une centaine de personnes qui ont un talent exceptionnel à seize millions de salariés qui ne sont qu’à une étape de leur vie professionnelle, les choses ne sont pas comparables »…

  3. Venus kiss dit :

    Je travaillais ce soir là et c’est… phénoménal. Bon en même temps David Pujadas est pas non plus connu pour son hyper réactivité, mais là il y a de quoi être abasourdi…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :