Une belle semaine en politique

Alors que le P.S. mettait fin à ses querelles internes, enfin pour être plus précis, les mettait de côté pour s’accorder sur la victoire de Martine Aubry, la politique a repris ses droits cette semaine. Frédéric Lefebvre, le très médiatique secrétaire à l’économie de l’UMP souhaitait la bienvenue à la nouvelle secrétaire du P.S. en lui offrant une phrase dont il a le secret : « la dame des 35 heures, est totalement disqualifiée pour donner de grandes leçons en matière de politique de l’emploi ». Voilà qui est dit.

Monsieur Bockel, dans l’indifférence générale, a réuni pas mal de ministres de la majorité à sa réunion de la « gauche moderne » ce que (même) Martin Hirsch a raillé en déclarant qu’il était un peu dur de faire croire que « la gauche moderne serait située à droite » au sens où une gauche de gauche serait archaïque…

Pendant ce temps là Jean-Luc Mélenchon et Marc Dolez avaient enfin réussi à trouver le nom pour leur nouveau parti, il s’appellera le PG, le parti de gauche. Simple et efficace. Le parti tenait (déjà) sont premier meeting à Saint-Ouen, l’occasion de critiquer « un PS de centre-gauche » et de faire un clin d’œil à Olivier Besancenot.

D’ailleurs à propos de Besancenot, que l’on dit être le grand gagnant de la cacophonie au P.S., il n’a pas manqué cette semaine de travailler son humour. Alors qu’il nous avait déjà fait rire avec ses belles expressions (voir ici par exemple), il a annoncé dans une grande interview au Nouvel Obs’ qu’il ne se serait pas présenté si Coluche avait été encore en vie. Il aurait voté pour lui. Si c’est une tentative pour faire une publicité gratuite pour le film de De Caunes, c’est un peu raté, le film reste un flop avec ses 500 et quelques milles entrées vendues. Au passage il a aussi gagné son duel contre la société Taser et en a profité pour fêter ça en manifestant sa joie avec quelques amis de Monsieur Rouillan…

Pendant ce temps du côté de la majorité. Etienne Mougeotte affirmait qu’on ne le reprendra plus à truquer les photos. « Aucune modification ne pourra être apportée à une photo d’actualité. » Rappelez vous, le Figaro qu’il dirige avait pris soin d’effacer une grosse bague (Cartier) sur un cliché de Rachida Dati paru en « une ». Malheureusement, quelques minutes après cette déclaration un soutien de poids était venu appuyer son choix. Gala affirmait qu’en fait la photo de Rachida Dati avait été prise en juin dernier et que depuis elle arborait une bague plus discrète qui pourrait ressembler à une alliance (ah ah).

Nicolas Sarkozy a perdu son procès contre la poupée Vaudou à son effigie qui pourra donc bien se trouver sous les sapins de Noël. Mais il a perdu un peu plus cette semaine. Depuis qu’il a reçu Kadhafi à l’Élysée, il a compris qu’il n’était pas facile d’accueillir n’importe qui au château. Il avait trouvé un bon moyen pour rencontrer un grand délinquant sans le faire venir en France, le rencontrer en terrain neutre. En Pologne par exemple. C’est là qu’il doit en fin de semaine rencontrer le Dalaï-lama, qu’il ne pouvait décemment pas faire venir à l’Élysée. Malheureusement, le gouvernement chinois a repérer son manège et a annulé sur le champ la prochaine rencontre avec l’Union Européenne, dommage c’était bien joué.

Pendant ce temps là, sa ministre du logement prenait conscience que des gens mourraient de froid en France et que la coercition ni ferait rien. Après quatre morts anonymes elle se décida enfin à aller « visiter » le bois de Vincennes s’efforçant à ne pas ramasser de champignons.

Christine Albanel – la toujours ministre de la Culture – assurait qu’il n’était pas gentil de la part de France Télévisions de faire grève parce que promis la publicité sera compensée par 450 millions d’euros des caisses de l’Etat jusqu’en 2011. La promesse n’engage qu’elle et puis avec un peu de chance d’ici 2011 la télé publique n’existera plus, le problème serait auto-résolu. Notons tout de même qu’elle est la seule ministre à s’être émue du sort de Vittorio de Filippis. Cet ancien patron de Libération que la police est venu récupérer à son domicile vendredi matin (un peu tôt il est vrai) en disant devant ses enfants qu’il était « pire que de la racaille » (et que de fait il ne sera pas même nettoyé au Karcher). Rachida Dati a trouvé cela normal, tout autant que de voir l’association Droit Au Logement (qui ne peut pas recevoir de dons) condamnée à 32000€ d’amende. Surprenant pour quelqu’un qui aimait tant critiquer les décisions de justice.

A me lire, on dirait qu’il ne s’est rien passé au MoDem cette semaine et pourtant, François Bayrou invité à France Inter a distribué les bons points aux candidats socialistes et surtout, surtout!, Yann Wehrling a rejoint son parti. Une grande nouvelle, lui que personne n’a oublié tellement il avait été un leader extrêmement charismatique des Verts est passé à l’orange…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :