Obstruction!

Le débat sur le travail le dimanche commence à agacer sérieusement la majorité. A un tel point qu’aujourd’hui François Fillon et sa majorité sont partis en guerre contre l’usage abusif des amendements par le PS. Ces amendements représentant la seule méthode d’obstruction parlementaire pour l’opposition, le PS en a déposé 4.400 sur ce texte . Parmi ces amendements, l’opposition en a déposé pour protéger des professions improbables comme les accouveurs (personne permettant de faire incuber et éclore des œufs dans des couveuses artificielles), les boisseliers (artisan qui fait des ustensiles de ménage en bois) ou les calfats (ouvrier qui améliore l’étanchéité des bateaux).

filibuster

Ces amendements harassants pour la majorité sont pourtant loin d’être aussi épuisants que le filibuster américain. Cette pratique qui consiste à garder la parole aussi longtemps que possible pour rendre les débats interminables et stériles est monnaie courante aux Etats-Unis. Le terme filibuster est un dérivé du français flibustier ce qui montre que bien qu’illimitée outre-Atlantique cette pratique est considérée comme de la piraterie rusée et malhonnête. Pour réaliser à quel point le filibuster peut rendre le débat stérile, vous pouvez visionner l’épisode 17 de la saison 2 de La Maison Blanche (the West Wing – merci Stéphane!) ou le film « Monsieur Smith au Sénat » (Mr Smith Goes to Washington)… Un député qui décide de lire l’intégralité d’un livre de cuisine est surement plus épuisant et efficace que celui qui dépose une poignée d’amendements, Strom Thurmond détient d’ailleurs un beau record depuis 1957, il avait obstrué le Civil Rights Act en parlant pendant 24 heures et 18 minutes sans s’asseoir ni même boire un verre d’eau.

Tout ceci pour dire que la majorité devrait bien se garder de décrier l’utilisation des amendements d’autant plus que la droite n’a jamais vraiment lésiner sur leur utilisation. Le record absolu, il faut le dire, appartient à la gauche et ses 212 449 amendements déposés pendant la seconde présidence de Jacques Chirac. Ce nombre incroyable d’amendements est lié aux quelques 137 000 modifications proposées par l’opposition (dont 93 676 par le PCF!) au projet de loi relatif au secteur de l’énergie. Cependant l’autre période où les amendements ont été extrêmement utilisés c’est lorsque Lionel Jospin était à la tête du gouvernement, à l’époque le RPR et les autres partis de l’opposition déposaient en moyenne 860 amendements par mois. C’est d’ailleurs avec ce parti que la pratique massive des amendements est née entre 1981 et 1986.

Vive la politique!

Publicités

One Response to Obstruction!

  1. […] stérile lancée par le gouvernement sur la soi-disant obstruction parlementaire du parti (voir ici) socialiste comme les attaques de la majorité sur la personne de Rama Yade, relèvent d’une […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :