Sarkozy vu par les arabes

Après vous avoir parlé du Capital et du Books de ce mois, c’est à nouveau un magazine que j’aimerais évoquer aujourd’hui : Le courrier de l’Atlas. Cette revue sous-titrée Le magazine du Maghreb en Europe, affiche en une ce mois « Sarkozy vu par les arabes ».

le courrier de l'atlasC’est toujours surprenant de lire une revue dont on n’est pas la cible. D’un seul coup, les publicités deviennent amusement, et tout est prétexte à surprises. Dans le cas de ce magazine, j’ai forcément été surpris par les titres en français traduits en arabe, mais aussi par les publicités pour le couscous, la viande hallal ou encore le tapis de prière de poche, rarement présentes dans les revues que je lis habituellement. Au-delà de cela, j’ai apprécié ce numéro qui nous présente un sommaire alléchant.

En ce qui concerne le dossier en une, on retrouve l’avis de sept personnalités du monde arabe sur les deux ans de la présidence Sarkozy : le directeur d’Arab News, un essayiste, un ambassadeur, deux historiens, un chercheur et un responsable de l’Euromed. Toutes ces personnes ont été interrogées autour de trois axes :

  • la politique d’immigartion du président Sarkozy

  • sa politique au Proche-Orient

  • et enfin le projet d’Union pour la Méditerrannée

En ce qui concerne le premier point, les avis sont assez négatifs, même si certains jouent la neutralité, notamment les diplomates. Pour ne donner que quelques exemples, Issander El-Amrani, chercheur maroco-américain, évoque l’idée que Sarkozy a contribué à faire de l’Europe, une forteresse, pour lui « la politique de l’immigration choisie inquiète : alors que le Maroc manque de gens qualifiés, elle risque d’accélérer la fuite des cerveaux ». Roshi Rashed, surenchérit, pour lui, « la création d’un ministère de l’Immigration pose problème », évoquant le CRIF et le CFCM il affirme que Nicolas Sarkozy cherche « en permanence à organiser des assemblées d’ethnies », pour cet historien « ce n’est pas digne d’un Etat laïc », « la France avait naguère de vrais principes (…) aujourd’hui, on liquide ces qualités pour créer des communautés ». Ce n’est pas le directeur d’Arab News qui va les contredire, selon lui, « il règne en France une atmosphère anti-immigration », c’est aussi ce que pense Hamid Zanaz qui trouve que Sarkozy a fait une « déclaration de guerre au métissage », selon cet essayiste : « la méthode utilisée pour limiter le nombre d’étrangers en situation irrégulière choque par sa dureté, par son étrangeté par rapport à la culture française respectueuse de la dignité française ».

Les avis sont nettement plus partagées sur sa politique au Proche-Orient. D’un côté on trouve ceux qui pensent que Nicolas Sarkozy continue la politique en place sous les gouvernements précédents, pour l’ancien ambassadeur du Maroc, Hassan Abouyoub, « la position française ne s’est pas écartée d’une tradition d’attachement à la légalité internationale, aux droits de l’homme et aux vertus du dialogue sincère pour résoudre le plus ancien conflit du monde ». Khaled Al Maeena, directeur d’Arab News, trouve que « le président Sarkozy mène une politique dictée par la sagesse et la logique », pour lui sa politique est perçue comme « indépendante de celle des Etats-Unis ».

A l’opposé, Hamid Zanaz pense que « la vision de Sarkozy ne diffère que dans de menus détails de celle des néo-conservateurs états-uniens » ce que confirme Issander El-Amrani pour qui « sous la présidence de Nicolas Sarkozy, la politique arabe de la France n’existe plus ».

Enfin, la question sur l’Union pour la Méditerrannée, ne passionne pas les foules. Certains y voient un « outil technocratique » d’autre un « rôle positif pour un pays d’importance moyenne comme la France ». Hamid Zanaz, que l’on a vu très critique, évoque un « outil du Nord pour dicter ses conditions au Sud, protéger l’Europe du terrorisme venant de l’autre côté de la Méditerrannée, refouler les clandestins et protéger la production agricole européenne de la concurrence. » Tafiw Aclimandos, historien égyptien, affirme quant à lui que « la plupart des égyptiens ne sont pas intéressés par ce projet ou n’y croient pas »

Ce dossier est complété par une série de caricatures de Sarkozy dans les pays arabes et par un article sur la façon dont les américains perçoivent le présent français.

Un magazine que j’ai pris beaucoup de plaisir à lire car, outre ce dossier, on peut aussi lire un portrait d’Eric Zemmour, un dossier sur la crise dans le 9-3 et quelques portraits de candidats aux élections européennes agacés par leur étiquette de candidats de la diversité. A mettre en toutes les mains.

Un commentaire pour Sarkozy vu par les arabes

  1. Dalyna dit :

    Merci pour ton résumé. Je ne l’avais pas acheté, mais je me souviens l’avoir vu en Kiosque et avoir été tentée. J’aurais bien lu le portrait de zemmour pour rire aussi…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :