Sarkozy – Bruni : les limites de la communication politique

Quand Femme actuelle et Nicolas Sarkozy s’utilisent l’un l’autre, on atteint la limite de la communication politique.

Nicolas Sarkozy débarquant serein dans les appartements privés de l’Elysée pour retrouver Carla Bruni et ses cinq amies d’un jour, lectrices de Femme actuelle. L’image est trop belle pour ne pas être totalement calculée. Sarkozy apparaît comme quelqu’un d’important et responsable : « je viens de voir le premier ministre irakien ». Parallèlement, il est détendu, souriant, serein et se montre un amant prévenant et sympathique en embrassant sa femme devant les caméras. Les cinq femmes sont subjuguées, et lance des petites phrases du type :« Ca fait quelque chose vous voir comme ça, aussi heureux aussi amoureux » ou « On comprend pourquoi vous l’avez épousée ».

Cette scène totalement calculée, où Nicolas Sarkozy arrive devant la caméra, juste quand on parle de lui, où l’on voit un couple heureux avec des chiens est de la pure communication politique. Femme Actuelle, réalisera de bonnes ventes sur ce numéro et Nicolas Sarkozy profite de cette artefact pour redorer un peu son image…
Dans les limites de la communication politique, on peut dire que le MJS de Haute-Loire ont aussi donné. Je rejoins tout à fait l’analyse de citizen L. sur cette vidéo. Certe, c’est à un tout autre niveau que la communication présidentielle, il s’agit ici, d’une simple section des MJS, pas même d’un clip officiel de l’association. Mais devoir en arriver à ce genre de clip pour intéresser à l’Europe est assez désespérant. Si l’abstention sera aussi forte qu’on le dit, ce n’est pas parce qu’on a pas réussi à intéresser au scrutin, c’est parce qu’on ne parle du parlement européen qu’un mois tous les quatre ans au moment des élections. Ce n’est pas par le buzz qu’on amènera les citoyens aux urnes, c’est en expliquant toutes l’année le rôle et les actions du Parlement Européen…

Entre Sarkozy et les MJS, on touche ici aux limites de la communication politique, l’un dore sont image avec un procédé tellement artificiel qu’il ne peut que perdre de la crédibilité, les autres ne trouvant rien de mieux qu’un buzz d’un goût douteux (et peu drôle finalement) pour intéresser les jeunes à une élection capitale.


Publicités

3 Responses to Sarkozy – Bruni : les limites de la communication politique

  1. skalpa dit :

    C’est beau l’intimité

    😉

  2. julie dit :

    Ce qui me gène le plus dans cette vidéo, c’est l’image archétypique du couple que l’on continue de véhiculer,couple présidentiel soit-il!

    Lui, très occupé par son travail, mais trouvant le temps de faire du sport et même de faire une « risette » à son épouse; tout cela en trois secondes et demi et Elle qui reste les mains (vides) sur les genoux,les yeux enamourés, à bavarder de tout et de rien, pendant 1h et demie avec des inconnues mais de la même tribu féminine, avec bien sur l’éternelle dégustation de petits fours pour occuper ces dames… l’essence même de la vacuité!

    Pas un brin machiste et dépassé, cette communication?
    Essayer de nous faire croire que le couple présidentiel est un couple comme tout le monde?
    La désacralisation poussé à son paroxysme ridicule!
    Non, être président n’est pas un « boulot » comme un autre.

  3. Fred de Roux dit :

    Ah, cette vidéo… ! Elle laisse songeur parce que trop « fabriquée ». On aurait apprécié un peu de spontanéité mais la communication est tout sauf spontanée. Pas étonnant lors que l’on s’en serve pour faire penser que lorsque l’on est président d’un pays on a le temps pour des galipettes de ce genre-là.
    Donc regrettable qu’on ait osé se servir de ce type de comportement pour conforter le couple dans sa béatitude, comme s’il avait du temps à perdre pour poser devant les caméras. Calcul politique ô combien désastreux : j’éprouvais quasi du dégoût car la manipulation était bien trop évidente pour qu’elle m’échappe.
    Voilà une erreur qui aurait pu être évitée, surtout que c’étaient les européennes et qu’il aurait convenu qu’on en parle davantage. Pas étonnant que le résultat ait été une abstention forte (et même trop forte).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :