Moins de femmes que d’hommes au parlement européen

La France enverra 72 députés au parlement européen dont 40 hommes et 32femmes.

Cette forte présence féminine comparée au Parlement français est liée à la loi dite loi sur la parité homme/femme qui impose aux listes pour qu’elles soient valables d’alterner un homme et une femme. Benoît Hamon est une victime de ce type de liste, Bertrand Delanoë ayant souhaité que la tête de liste Île de France aille à Harlem Désir, Benoît Hamon ne pouvait être présent qu’en troisième place sur la liste, or le PS n’a eu que deux élus en Île de France…

Il est encore un peu tôt pour avoir la répartition par sexe dans tous les pays, mais pour une fois avec plus de 44% de femmes élues la France ne devrait pas pointer au fin fond du classement… Ce qui n’est pas non plus assez pour s’en réjouir…

Publicités

11 Responses to Moins de femmes que d’hommes au parlement européen

  1. AD dit :

    Elles sont toutes les plus compétentes dans leur domaine ? Ou c’est juste pour que la France puisse se dire pays des libertés et de l’égalité (avec un peu de fraternité) en envoyant des meubles aux formes moins abruptes pour avoir une image très « moderne » ?

  2. La France est le pays où il y a le plus de femmes élues en Europe (cela est lié au nombre de niveau administratif !). Il y a donc une réserve de personnes qualifiées et intéressées par la politique qui jusqu’alors ne trouvaient pas de poste parce que les partis politiques sont des cénacles masculins circulant en cercle fermé qui ne font rien si on ne leur force pas la main.
    Donc la loi est peut-être factice et artificielle mais elle donne une chance à des femmes dont la compétence ne peut être mise en cause en tout cas ni plus ni moins que pour les hommes

  3. AD dit :

    J’espère que c’est ainsi qu’il faut véritablement le voir en tout cas, oui.

    Faisons donc de l’artificiel pour améliorer le monde héhé; quoi que c’est peut être un bon moyen de cacher à l’Homme les défauts de sa nature essentialiste.

  4. olympe dit :

    ben oui AD c’est bien connu les hommes sont 4 fois plus intelligents que les femmes. et c’est pour cette raison qu’ils sont par exemple 4 fois plus nombreux à l’Assemblée nationale.

    Si les femmes avaient un cerveau ça se saurait non ?

  5. AD dit :

    Ne vous y trompez pas Olympe, je parlais bien du fait de « forcer » à mettre des femmes, ce qui permet de se demander si elles sont toutes les plus compétentes ou juste là « parce qu’il fallait une femme, alors on à mis une femme », ce que j’espère chacun trouverait absurde et dangereux pour la qualité.

    A l’inverse, c’est aussi absurde dans un sens qu’on doive faire une loi pour « forcer » à inclure des femmes dans la politique.

    Désolé pour la méprise je pensais avoir été assez clair, à moins que le ton piquant de votre commentaire ne m’était pas adressé et dans ce cas c’est moi qui me goure 😀

  6. Je pense que le ton piquant vous était destiné, mais je ne vais pas répondre à la place d’Olympe.

    Cette loi sert à donner quelques coups au plafond de verre, elle n’est pas parfaite mais je ne suis pas votre raisonnement.

    Pensez-vous qu’une élection favorise toujours les personnes les plus compétentes? Le meilleur candidat est toujours le meilleur élu? Passons.

    Le fait de forcer les partis à mettre des femmes sur les listes a au contraire permis aux femmes compétentes d’avoir un plus de chance d’être élues face à des hommes parfois moins compétents, c’est tout.
    Comme je vous le disais dans mon premier commentaire, il ne manque pas de femmes compétentes pour pourvoir aux postes politiques, il manque de partis qui s’intéressent aux femmes non pas en tant qu’électrices mais en tant que possibles élues.
    C’est en effet absurde de devoir faire une loi pour inclure les femmes en politique, mais même avec la loi on voit à quel point on est loin de la parité alors imaginez sans… Regardez ce qui se passe à l’assemblée nationale où la loi sur la parité s’applique différemment puisqu’il n’y a pas interdiction des candidats mais sanction financière des partis… les partis qui sont persuadés qu’un homme à plus de chance d’être élu (voir mon billet de ce matin) préfèrent payer qu’envoyer des femmes… peut-être parce que les électeurs comme vous se disent qu’on « envoie » des femmes non pas pour leurs compétences mais pour leur sexe.

    J’aimerais que vous soyez assuré ce soir qu’il existe en France un vivier de femmes talentueuses qui pourraient être au service de l’État et de l’Europe mais qui ne trouvent pas de postes à cause du fonctionnement machiste des partis et de certains électeurs.

  7. AD dit :

    « Pensez-vous qu’une élection favorise toujours les personnes les plus compétentes? Le meilleur candidat est toujours le meilleur élu? Passons. »

    C’est un autre problème à mon avis, encore plus profond, mais là on justifie d’utiliser un subterfuge qui pourrait défavoriser un individu plus apte face à un autre uniquement parce qu’on avait besoin d’une femme pour remplir le cota et non d’un homme en utilisant comme prétexte que de toutes façons la politique est quelque chose de superficielle ou n’arrive pas à atteindre son véritable but (voir est pourrie jusqu’à la moelle ?). Donc je ne suis pas sur que ce soit très judicieux, ou alors c’est la source du problème qu’il faut corriger et non ne voir que les conséquences, et créer de nouveaux problèmes en agissant uniquement sur ces dites conséquences.

    « J’aimerais que vous soyez assuré ce soir qu’il existe en France un vivier de femmes talentueuses qui pourraient être au service de l’État et de l’Europe mais qui ne trouvent pas de postes à cause du fonctionnement machiste des partis et de certains électeurs. »

    J’en suis assez assuré depuis longtemps, du moins c’est une conviction que j’ai – sur laquelle je me trompe peut être (d’ailleurs surement basée sur l’intuition ou sur le martelage socioculturel, qui sait) par rapport à son véritable bénéfice au niveau humain, mais ça c’est encore une autre discussion sur le changement fulgurant des rapports hommes / femmes – ce n’est encore pas le problème, et je ne vois pas bien comment je pourrais rendre encore plus clair ma pensée, ou peut être en évoquant ce qu’on appelle la « discrimination positive », c’est je crois l’expression la mieux adaptée.

    J’espère bien qu’il y en a des compétents tout de même, hommes ou femmes. Faut pas déconner non plus.

  8. olympe dit :

    AD, les raisons pour lesquelles les femmes ont tellement de mal à occuper des postes de pouvoir dans les entreprises ou en politiques sont multiples, mais l’argument qui voudrait qu’elles soient moins compétentes que les hommes ne peux pas prospérer.

    PRenez une population de disons 100 hommes et 100 femmes. il n’y a pas de raison pour que la compétence ne soit pas répartie de la meme façon on peut donc penser qu’il y a parmi ces H et ces F 1 de chaques très très compétents, 5 très compétents, 10 compétents etc….(courbe de Gauss)

    Or si on en choisit 10 pour les mettre à l’assemblée nationale et qu’on prend 8 hommes et 2 femmes (puisque c’est la proportion actuelle) pensez vous que ce sont les plus compétents qui vont être choisis ?

    tiens je crois que je vais faire un billet sur le sujet.

  9. AD dit :

    Euh oui, mais là vous me parlez encore des compétences des femmes, moi je m’en branle, j’ai bien dit que je les pensais tout aussi compétentes (même si ce n’est peut être que par intuition ou martelage socioculturel et tout ça, je disais).

    Je vais essayer d’une autre façons : toutes les formes de quota ont tendance à pousser à l’abus.

    Comme ça ce sera peut être plus clair, enfin j’espère parce que là je commence à avoir du mal à trouver d’autres formes de formulations, et à avoir peur de me sentir juste accusé de « vilain macho sexiste épissétou », héhé 😛

    Par contre votre raisonnement, là, excusez moi mais j’ai un sacré problème avec.

    De ce que j’en ai compris, en partant du principe que la courbe de Gauss soit applicable au concept politique et aux compétences humaines, on prend un paquet de mecs et de nanas, compétents ou non on s’en fou, du fait que dans le tas il y en aura forcément des bons (en petit nombre pour vous apparemment, à moins que vous ayez pris la courbe à l’envers), et à coté de ça pleins de beaucoup moins bons, et encore plus de très nuls (?!).

    Jusque là, à la limite, on pourrait dire : « pourquoi pas ? » Bien que l’idée m’est très déplaisante. Et pire, que le fait qu’on l’accepte me semble très fataliste.

    Mais puisque vous et l’auteur de ce blog lancez à plusieurs reprises l’interrogation : « pensez vous que ce sont les plus compétents qui vont être choisis ? » ça annule tout votre raisonnement, puisque la réponse semble se vouloir d’être : « bah non, on prend les cons populaires, évidemment ! »

    Et encore au delà de ça, dans ce cas on prendra maintenant aussi les « connes populaires » maintenant, et c’est ça qui sera génial et moderne et signe de l’évolution de l’homme ?

    Si on n’élit ni les hommes ni les femmes compétentes pour vous, à quoi bon vouloir insuffler de force des femmes puisque de toutes façons les personnes compétentes ne seront pas élues ?

  10. Je ne suis pas persuadé de l’intérêt de poursuivre cette conversation, je remercie Olympe d’être venue apporter toute sa légitimité à cette question.

    Je ne pense pas qu’on puisse se comprendre. J’ai saisi ce que vous voulez dire sur le principe discutable des quotas. Le problème étant que la France réussit à peu près à offrir l’égalité scolaire entre les sexes. Mais après les postes sont toujours offerts en priorité aux hommes, notamment en politique.

    La loi sur la parité ne force pas les partis à écumer les bars pour trouver des femmes à inscrire sur les listes. Les femmes sont souvent déjà disponibles pour les postes. Grâce à cette loi, les femmes entrent progressivement en politique ce qui ne peut pas être une mauvaise chose, même si il ne faut pas tomber dans l’écueil contraire qui consisterait à croire que ça changerait tout.

    Restons-en là pour cette conversation.

  11. AD dit :

    Moi je vous ai compris pourtant, et je trouve ça plutôt intéressant, mais bon j’aurais surement l’occasion d’en reparler avec d’autres 🙂

    Mais si on répond à coté de mes interrogations / réflexions (parce que c’est bien ce que c’est à priori)forcément ça marche moins bien (et ça présume me faire dire des choses que je ne dis pas, ce qui est un peu plus embêtant).

    Ce que je retiens de cette discussion en tout cas, c’est qu’on en est contraint à éduquer et dresser ce qu’on considère comme élite intellectuelle avec des lois de ce genre, et que ça ne semble ni choquer ni étonner personne, donc tant mieux, tout est normal je suppose 😛

    Bonne continuation et conversation intéressante pour ma part !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :