François Fillon, un vrai geek ?

C’était l’événement twitter de la journée de mercredi, François Fillon s’est déclaré geek, une révélation fracassante qui a été relayée par une dépêche AFP !

L’article de SVM est en fait une simple double page perdue à la soixante-dix-huitième page du numéro d’été et occupée au quart par une photo de François Fillon, ses deux macs et son Nokia E61i.

ff svm

Pas de révélations surprenantes, surtout quand on a déjà lu la dépêche AFP. On apprend que notre premier ministre a « épuisé plus de trente PC » (En change-t-il tous les ans? Pas très écolo tout ça) et qu’actuellement il utilise deux MacBook Pro et un iMac. Il affirme que le portail du gouvernement utilise le CMS open source Drupal, sans que l’on sache vraiment s’il maîtrise le sujet ou si son conseiller en communication lui avait préparé une note à ce sujet. Il avoue n’avoir jamais utilisé de logiciels libres même si à Matignon les ordinateurs sont équipés d’Open Office et qu’il est « convaincu de l’utilité de l’open source pour faciliter l’entrée de nouveaux acteurs et stimuler la concurrence ».

Quand la journaliste lui demande depuis quand il est amateur de high-tech, il répond sans détour : « depuis toujours jap01! ». Sa première émotion numérique était son Toshiba T2100 – son premier ordinateur portable – et la découverte de la NCSA et d’Internet en 1993. Il regrette de ne plus pouvoir bloguer depuis qu’il est à Matignon d’autant plus qu’il aimerait répondre à « la quantité de bêtises » qu’il lit dans les commentaires de son blog.

S’il avoue encore lire la presse papier, il affirme être un lecteur régulier de Technorati et du Journal du Geek. Son appareil numérique idéal serait « un iPhone plus rapide avec un clavier virtuel plus gros, un appareil photo et vidéo HD et un récepteur de télévision ». Il ne répond pas à la question de l’éducation de son enfant à Internet et la contourne en affirmant qu’il a « une DS, une Playstation et une Wii » et que son « épouse tente de contrôler ».

La fin de l’interview, vous pouvez la lire dans le numéro d’été de SVM mais il n’y a plus de révélations personnelles, rien de très passionnant en somme, si ce n’est que cela m’a donné envie de pousser un peu mon étude sur le mot geek en politique.

Publicités

4 Responses to François Fillon, un vrai geek ?

  1. [Enikao] dit :

    Technophile plutôt averti, oui, sans doute.

    Mais sans Lolcats, Star Wars, culture SF, anime, jeux de rôle, ligne de code, lance-roquette USB, T-shirt étrange… ça fait moins geek.

  2. oui c’est sûr, on va éculer le mot à force… cela dit le Petit Larousse a déjà fait beaucoup en définissant le geek comme une « Personne passionnée par les technologies de l’information et de la communication, en particulier par Internet ».

  3. Marion dit :

    Je plussoie Enikao.

    Le terme perd de son sens, sans parler de la « dénerdisation » du concept, le terme geek englobe plus de choses que le consommation de biens high tech.

    Là il rate tout un pan de la culture « geek »…Et il twitte François Fillot au fait?

  4. […] Dans SVM, François Fillon se déclare geek. Qu’il aime les objets électroniques, s’intéresse à l’informatique et même […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :